Intégration environnementale

s’intégrer avec respectdans le monde qui nous entoure

Protection des espèces

La route de la nature

Afin de réaliser le diagnostic de la biodiversité présente, un écologue a prospecté l’ensemble des secteurs impactés par le projet. Face aux enjeux identifiés, des aménagements spécifiques sont prévus aux travaux. L’objectif de ce projet est de restaurer l’habitat de l’Agrion de Mercure, libellule bleue protégée et recensée dans les fossés agricoles le long de la N79.

Cette initiative se traduira par : la reconstruction et le doublement de la longueur initiale de son habitat ainsi que la récupération des composants de l’eau propices au développement de l’espèce (vase, végétation racinaire).

zone de compensation des crues

une pluie d'améliorations

Le projet prévoit la construction de 15 000m3 de remblais entre les nouveaux ouvrages ferroviaires, localisés dans les zones d’inondations de la Petite Grosne et de la Saône. Un décaissement de terrains est également prévu pour stocker un volume d’eau équivalent aux remblais, afin d’assurer la transparence hydraulique du projet : il n’y aura pas d’augmentation du risque d’inondation en cas de crues.

Traitement des eaux

une route plus responsable

La totalité des eaux pluviales ruisselantes sur la chaussée seront collectées et dirigées vers dix nouveaux bassins de traitement, avant de pouvoir retrouver le milieu naturel. Ces bassins auront pour rôle de traiter la pollution chronique due aux véhicules mais également de piéger la pollution accidentelle, en assurant le confinement des produits déversés sur la chaussée lors d’accidents. Enfin ces bassins permettront de réguler le débit des eaux rejetées dans le milieu naturel.